"

"Doulçour, bonté, gentillece,
Noblece, beaulté, grant honnour,
Valeur, maintien et sagece,
Humblece en doulz plaisant atour,
Conforteresse en savour,
Dueil angoisseux secourable,
Acueil bel et agreable.

Flour plaisant, de grant haultece
Princece, ma prisiée amour,
Tour forte noble fortresse,
Largece en honneste sejour,
Deesse, estoille, cler jour,
Oeil, mirouer aimable,
Acueil bel et agreable.

Coulour fine, vraie adrece,
Tresce blonde, et bonne oudour,
Ardour, souesve simplece,
Parece sanz nulle foulour,
Lucrece de simple cremour,
Brueil de soulas delictable,
Acueil bel et agreable.

Maistresse loyal, ma tenrour,
Leesse plaisant, ma doulour,
Vueil dire a vous trés louable
Acueil bel et agreable.”

"

Deuil Angoisseux Christine De Pisan, 1362-1431

"

Comme la voix d’un mort qui chanterait
Du fond de sa fosse,
Maîtresse, entends monter vers ton retrait
Ma voix aigre et fausse.

Ouvre ton âme et ton oreille au son
De ma mandoline :
Pour toi j’ai fait, pour toi, cette chanson
Cruelle et câline.

Je chanterai tes yeux d’or et d’onyx
Purs de toutes ombres,
Puis le Léthé de ton sein, puis le Styx
De tes cheveux sombres.

Comme la voix d’un mort qui chanterait
Du fond de sa fosse,
Maîtresse, entends monter vers ton retrait
Ma voix aigre et fausse.

Puis je louerai beaucoup, comme il convient,
Cette chair bénie
Dont le parfum opulent me revient
Les nuits d’insomnie.

Et pour finir, je dirai le baiser
De ta lèvre rouge,
Et ta douceur à me martyriser,
— Mon Ange ! — ma Gouge !

Ouvre ton âme et ton oreille au son
De ma mandoline :
Pour toi j’ai fait, pour toi, cette chanson
Cruelle et câline.

"

Sérénade (Verlaine)

crusties-fear:

We don’t play for no red students
We don’t play for no jews
We don’t play for no homosexuals
We play for you - we play for you!

(via angryshavenhead)